Truc événementiel : La table à bonbons !


L’événementiel m’a toujours attirée. J’adore tout ce qui touche à la décoration. C’est probablement mon œil de graphiste qui adore les thématiques et les agencements de couleur. Pour une entreprise, organiser un événement est assurément une bonne façon de souligner un fait important, fidéliser ses clients actuels, créer un moment festif et rassembleur pour ses employés et même de se faire de la publicité.

Après plusieurs événements que j’ai eu la chance de préparer, la table à bonbons est vraiment une installation appréciée lors d’une réception. Il est possible de payer pour ce type de service mais, pour alléger ton budget, il est tout à fait envisageable de réaliser ta table à bonbons par toi-même. Au fil du temps, j’ai fait des tests, des essais, des erreurs et j’avais envie de te donner gratuitement tous mes secrets.

Voici donc mes petits trucs :

- Premièrement, quelle sera la dimension de la table ? Cela permet de mieux visualiser la quantité et dimension de tes vases. Dessine une petite maquette à vol d’oiseau pour t'aider.

- Deuxièmement : L’achat des vases. Il est important de se limiter à un prix maximum par unité. Chaque vase ne doit pas coûter plus que X montant. Cela évite de faire des folies et d’exploser ton budget. Surveille les annonces sur Facebook Marketplace, Kijiji, Lespacs, il y a parfois de jolies aubaines à dénicher. N'hésite surtout pas à visiter les boutiques de seconde main. J’ai aussi fait de belles trouvailles chez Les Escomptes Lecompte, Winners, Michaels et sur Amazon.

- Troisièmement : Crée de la hauteur. Place les assiettes en avant, les bols dans le milieu et les vases dans le fond. Selon la thématique, tu peux aussi créer de la profondeur en utilisant des bûches de bois, des vieux livres, une valise vintage, des boîtes, etc... (Pour plus d'idées, consulte Pinterest!)

- Quatrièmement : Évite les vases qui semblent peu solides, bancals ou qui ont une base très mince et fine. (À la façon d'un verre à martini...) Un accident est si vite arrivé…

- Cinquièmement : Ne lésine pas sur la qualité des produits alimentaires. Achète tes bonbons dans des endroits reconnus et pas trop longtemps d’avance. (Bulk barn, Arachide dépôt et l’entrepôt Mondoux à Laval sont des endroits intéressants.) J'ai aussi une préférence pour les bonbons Sweet Sixteen car en plus d'être connu par la plupart des gens, ils sont délicieux et ont de belles couleurs vives.

- Sixièmement : Choisir le contenant de tes friandises à l'avance. Il est important de déterminer dans quel bols ou vases tu vas mettre tes bonbons. Cela évite bien des maux de tête lors de l’installation et cela aide aussi à acheter les bonnes quantités. Dans les grands bols, tu peux par exemple mettre des guimauves, des réglisses ou encore des grosses boules de gommes. Dans les plus petits récipients, tu peux mettre des minis jujubes, des menthes, des noix, des pépites de chocolat... Pour une présentation plus soignée, il est préférable d'éviter un visuel avec des bols qui ont l'air presque vides.


- Septièmement : Certains bonbons ou aliments sont à éviter. Voici un exemple que j'ai vu lors d'un "shower" de bébé : une gigantesque boule de barbe à papa rose. L'idée peut sembler intéressante, mais dans les faits : ça se sépare mal, ça fond sur les doigts... Je trouvais aussi que ça manquait un peu d'hygiène car tout le monde touchait à ça... Cependant, si tu veux offrir des choses collantes ou moins évidentes à manger (comme de la barbe à papa), n'hésite pas à fabriquer des petits sacs individuels et bien scellés.

- Huitièmement : Identifie le contenu de tes vases. Écrire : « Chocolat aux arachides » ne prend que quelques secondes et peut éviter bien des problèmes (allergies, etc…). Utilise des étiquettes, écris directement sur tes pots, ton imagination n'a aucune limite!

- Neuvièmement : Teste tes pinces/pelles et assure-toi qu’elles entrent bien dans tes vases. Aussi en prévoir plusieurs : Cela peut éviter de créer une trop longue file d’attente.

- Dixièmement : Si tu décores tes contenants, pense toujours à ne pas nuire à l’utilisation. S’il est difficile d’ouvrir un pot à cause d’une énorme boucle sur le dessus du couvercle, cela rend la tâche beaucoup moins intéressante pour le gourmand qui tente de s’emparer de son contenu.

- Onzièmement : Prévois des serviettes en papier. C'est très important! Surtout si tu as du chocolat, des chips au barbecue ou tout autre truc salissant pour les mains. Assure-toi d'en avoir en quantité suffisante.

- Douzièmement : Si tu achètes des petites boîtes à bonbons, il est préférable de les monter à l'avance. Parfois avec un petit verre dans le nez ou dans la noirceur de la salle, il n’est pas facile pour tout le monde de commencer à les assembler…

- Treizièmement : Prévois BEAUCOUP de sacs à bonbons, il serait dommage d’en manquer. J'ai remarqué que les gens en général n'aiment pas mélanger le sucré/salé et ils utilisent plusieurs sacs.

- Quatorzièmement : Pour les sacs à bonbons, je l’avoue, j’ai souvent eu des difficultés à en trouver à mon goût. Trop cher, super « kétaine », pas de la bonne couleur… Tu peux en trouver chez Bulk Barn, Michaels, Amazon, Ebay ou des endroits spécialisés en mariage… Avec un peu de créativité, tu peux aussi les fabriquer toi-même. J’ai acheté au Dollarama des sacs à lunch en papier kraft. (40 pour 1,25 $) C’est vrai, ils sont beaucoup trop gros, mais je les ai coupés sur la hauteur. J’ai acheté un petit poinçon et j’ai personnalisé le contour de mes sacs. J’ai aussi trouvé plein de modèles de ciseaux qui font des effets de dentelure pour à peine quelques dollars. Une autre idée : prends des verres de plastique et personnalise-les ! Pourquoi ne pas mettre un autocollant ou une étampe avec le logo de ton entreprise dessus ?


J’espère que mes quelques conseils pourront t'aider lors du montage de ta table à bonbons ! N’hésite pas à me laisser tes commentaires. Il me fait toujours plaisir de partager mes trucs et mes expériences. Bon événement !

Vous aimerez aussi : 

Pourquoi ton logo est laid ? (Voici quelques trucs pour éviter le pire !)

Incroyable mais vrai : Oui, tu peux réaliser ton rêve d’être auteur !