Incroyable mais vrai : Oui, tu peux réaliser ton rêve d’être auteur !


Je suis auteure : oui ! Je fais des Salons du livre : oui ! Je fais des séances de dédicace : encore une fois, oui ! Il m’arrive souvent que des gens m’abordent : «Cela a toujours été mon rêve d’écrire un livre». Je vois ça aussi passer sur les médias sociaux : «J’aimerais tellement ça écrire un livre, un jour je vais le faire.» Ben là, on va se dire les vraies affaires. Est-ce que c’est possible d’écrire un livre et d’être publié : oui ! J’en suis la preuve vivante ! Mais là, je vous vois venir : «Mélanie, c’est quoi le secret ?» Je vais vous dire le secret. Tu veux être auteur ? Ben écris ! Le secret, c’est ça, c’est plate, mais c’est juste ça. Tu sais le vieux dicton, c’est en forgeant qu’on devient forgeron? Et bien pour être auteur, c’est la même chose. Pour écrire un livre, il faut écrire. Tu prends un crayon et une feuille et tu écris ! (Un ordi et le logiciel Word fait aussi l’affaire!) Ouin, mais là, il y a un démon à l’intérieur de toi qui te crie : «Je ne sais pas quoi écrire, je n’ai pas le temps, je ne sais pas par où commencer, je ne sais pas si ce que j’écris c’est bon… » (Avouez-le !)

Tu ne sais pas quoi écrire ? Ben écris des mots que tu trouves joli, les premières choses idiotes qui te passent par la tête, même ta liste d’épicerie, bref tant que tu écris, c’est ok. Pas grave si c’est n’importe quoi, pas grave si c’est plein de fautes. Tu as eu du plaisir ? Tu as aimé ça ? Super ! Continue ! Mon truc : Je me suis créée un joli petit carnet que je traîne partout avec moi. Quand j'ai une idée d'histoire, un mot que j'aime, une citation qui me marque, je note!

Le fameux «je n’ai pas le temps», ça s’applique pour tout dans la vie. Les gens qui disent, je n’ai pas le temps, c’est faux. Tu n’as pas «pris le temps», ça c’est mieux. Nous avons tous 24 heures dans une journée. Nous avons des responsabilités, les enfants, le boulot, une vie sociale, etc. C’est donc ta job de te bloquer du temps pour écrire. C’est TA responsabilité. Écrire un livre, ça demande du temps. Tu dois le trouver ce temps-là. À chaque jour, tu te prends 30 minutes (plus ou moins, selon ce que tu veux) et tu écris. Tu dois te créer une routine. Routine, ça fait peur comme mot, je le sais, mais c’est à toi de te discipliner, de te faire des rappels ou de te créer un calendrier, de te récompenser quand tu le fais, de rendre l’exercice agréable. Let’s go, tu es capable !

Je ne sais pas par où commencer ? Bon, là c’est à toi de t’interroger. Assieds-toi deux minutes et respire calmement par les deux orifices qui sont situés au milieu de ton visage. Tu veux écrire pour qui ? Les enfants, les adultes ? Quel genre ? Comédie, fiction, aventure, romance, suspense, horreur… Tu veux écrire sur quoi ? Les animaux, la nature, les princesses ? Prends une feuille de papier et écris les sujets qui t’allument. Tu as toujours voulu écrire un livre jeunesse sur les robots ? Tu ne sais pas par où commencer ? Il y a une merveilleuse chose qui s’appelle une bibliothèque. Même si tu habites à St-loin-du-creux-creux, il y a sûrement une bibliothèque pas trop loin de chez toi. Rendu là, tu explores ! Tu vas trouver tous les livres de robot jeunesse et tu vas les lire. Quand tu as fini, tu examines c’est qui l’éditeur, combien il y a de pages, c’est qui l’auteur, c’est qui l’illustrateur, c’est quoi le ton du texte, combien il y a de mots par page environ, la texture du papier, le format du livre. Veux-tu faire quelque chose dans ce genre-là ? As-tu trouvé une faiblesse dans ces livres ? Un thème inexploité ? As-tu eu un flash pendant une lecture ? Pourrais-tu faire mieux ? Cela prend juste une étincelle pour faire partir le feu de l’imagination !

Je ne sais pas si ce que j’écris c’est bon… Honnêtement, même après 3 publications, je ne sais pas vraiment si ce que j’écris est bon. J’ai beaucoup de chance, j’ai un mari qui critique mes écrits à leur juste valeur. Il faut te trouver une personne dans ton entourage à qui tu fais assez confiance pour qu’il te critique de façon juste. Pas trop à la légère ou pas trop sévèrement. Il faut un juste milieu. Si tu n’as pas ce type de personne dans ton entourage, fie-toi à ton instinct. Laisse ton texte dormir une semaine, puis reviens-y. Les erreurs ou faiblesses de ton texte devraient être plus apparentes. Un autre bon truc que j’ai développé est de lire ton texte à voix haute. Il y a un passage qui te fait buter à chaque fois ? Recompose ce bout, il y a une erreur. Encore une fois, la recette du succès : plus tu écris, plus tu vas t’améliorer et plus cela va être bon.

Je me permet de te suggérer cette lecture : Comment écrire son premier roman?

Mes trucs t’ont aidé ? N’hésite pas à me laisser tes commentaires. Il me fait toujours plaisir de partager mes trucs et mes expériences.

Vous aimerez aussi : 

Pourquoi ton logo est laid ? (Voici quelques trucs pour éviter le pire !)

Incroyable mais vrai : Oui, tu peux réaliser ton rêve d’être auteur !

Mélanie Grenier

melaniegreniergraphiste@gmail.com

Tél: Disponible sur demande

 

  • Facebook
  • Blanc Twitter Icon
  • LinkedIn
  • Instagram